De la Belgique
011 44 58 21
Des Pays-Bas
0495 49 49 40
Pour un montant de € 16,50 par mois, vous pouvez donner un avenir meilleur à un enfant!

Foire aux questions

Comment puis-je entrer en contact avec l’enfant adopté ?
Toute la correspondance passe par la personne intermédiaire responsable. Celle-ci se fait habituellement en Néerlandais, mais vous pouvez aussi écrire à l’enfant en français, anglais, espagnol, portugais. Nous sommes toujours prêts à assurer la traduction de la correspondance, dans les deux sens.

Quel cadeau offrir ?
Si vous voulez envoyer un cadeau à l’enfant, nous vous conseillons de toujours demander l’avis de la personne responsable. Par expérience, nous savons que parfois l’envoi n’arrive pas toujours et que les coûts parfois élevés doivent être payés par les personnes intermédiaires. Néanmoins si vous souhaitez envoyer quelque chose, nous vous recommandons que vous envoyiez un paquet dont le contenu peut être distribué entre de nombreux enfants (p. ex., matériel d’écriture, crayons de couleur,...)

Puis-je visiter l’enfant ?
Si vous le désirez, c’est possible. La rencontre se fera par l’intermédiaire de la personne responsable. L’Aide Fraternelle Salvatorienne n’intervient pas entre les parties et ne prend aucune responsabilité.

L’enfant, reçoit-il l’argent directement en main ?
Non, l’argent est versé, trimestriellement sur le compte de la personne responsable de cet enfant. Elle partage l’argent selon les besoins de l’enfant et sa famille.

L’argent consacré à « l’adoption financière des enfants » est-il déductible d’impôts ?
Oui, l’argent versé au profit de notre action « Adoption d’enfants » est déductible d’impôts.
Mais le don doit être minimum € 40,- ou plus sur base annuelle.

 

Parrainage: l'adoption financière des enfants

Un demi euro Foire aux questions